COLLABORATION SCIENTIFIQUE FRANÇAISE –ROUMAINE. Note 1. INDEX MÉDICO-PHARMACEUTIQUE

STANCU Emilia, NICOLAE Laura–Cristina, CARATA  Ana, Constanta RIZESCU (La Société Roumaine d’Histoire de la Pharmacie, Rue Traian Vuia No. 6, 020956, Bucarest, Roumanie), [email protected]

Introduction

La Société Française de l’Histoire de la Pharmacie, est l’organisatrice du 41ème Congrès International de l’Histoire de la Pharmacie, à Paris, en 10-14 Septembre 2013. Les thèmes proposées ont été :

– Société Française d’Histoire de la Pharmacie, la Ière SHP dans le monde,100 d’années depuis sa fondation (1913-2013);

– Parmentier (1737-1813), pharmacien militaire, bienfaiteur de l’Humanité.

Introduction

À l’occasion du ce congrès, nous présentons des témoignages de collaboration scientifique des universitaires française et roumains.

Un ouvrage est apparu en 1927 à Iași (en Moldavie de Roumanie), par l’initiative du Professeur N. T. Deleanu (1879-1959) et le pharmacien Dr. Lupu Coniver. Le titre d’ouvrage est Codex Medico – Farmaceutic, 505p.

Dix ans plus tard, en 1937 est publié à Paris, l’édition française du cet ouvrage avec le titre Index Médico-Pharmaceutique, 722 pages, par une colaboration brillante: les auteurs, N. T. Deleanu, René Fabre (1889-1966) et L. Coniver; Collaborateurs ont été 5 Français et 2 Roumans: Tiffneu Marc (1873-1945), L.Randoin, Regnier, H. Pénau, G. Rebière), et les Roumains, G. Pamfil (1883-1965) et Al. IonescuMatiu (1883-1975) comme est indiqué dans l’image.

La Préface est signée par le Professeur Maxime Radais, membre de l’Académie de Médecine, Doyen honoraire de la Faculté de Pharmacie de Paris, Vice -Président de la Commission de la Pharmacopée française.

Index Médico-Pharmaceutique, publié à Paris, en 1937, est une véritable collaboration des hommes de science français et roumains.

Présentation de Index Médico-Pharmaceutique

Nous avons reproduit le texte de Préface du professeur Maxime Radais, membre de l’Académie de Médecine, doyen honoraire de la Faculté de Pharmacie de Paris, Vice -Président de la Commission de la Pharmacopée française.

Le Codex.. de 1927, de Roumains, est caractérisé par le Professeur Radais ainsi:

Lorsque le Professeur DELEANU` et le docteur CONIVER, aidés de leurs Collègues de l’Université de Bucarest,  les Professeurs Slatineanu, Ciucă, Parhon, Enescu et Ionescu-Matiu, avaient publié, en 1927, le Codex medico-farmaceutic”, ils avaient voulu donner à la

Pharmacopée Roumaine”, éditée l’année précédente, un appendice où seraient condencées, dans un esprit plus spécificament médical, les notions fondamentales utiles à l’emploi thérapeutique du médicament.

Ce faisant, ils étaient, en quelque manière, guidés par l’exemple de devanciers qui, pour compenser la spécialisation purement pharmaceutique des pharmacopées modernes, avaient élaboré à l’usage des praticiens, des ouvrages où figuraient, adaptées aux progrès  de la médecine, les indications thérapeutiques qui, dans les anciens antidotaires, voisinaient avec les formules des médicaments.

C’est ainsi que le XIXe siècle avait vu apparaître, en AmériqueThe Dispensary of the United States of America”, en Angleterre The Thomson’s Conspectuset The Squire’s Companion ”; en France l’„Officinede Dorvault, l’„Appendice thérapeutique” du Docteur Cazenave et les Commentaires thérapeutiques du Codexdu Professeur Gubler.………….. l’„Officine de Dorvault en France, le Squire’s Companionen Angleterre, sont des types connus de ces publications.

En ce qui concerne la partie didactique de l’Index, des savants français ont apporté leur collaboration à leurs collègues roumains. C’est ainsi que le Professeur R. Fabre traite de la physiologie comparée alimentaire, médicamenteuse et toxique, le cas particulier des toxiques stupéfiants étant, d’autre part, exposé par le Professeur Al. Ionescu-Matiu; que le Professeur M. Tiffneau expose les notions fondamentales de  pharmacodynamie et le professeur Pamfil, celles de pharmacie galénique.

Les chapitre relatifs aux médications spéciales sont rédigés par M.H. Pénau, Docteur ès Sciences, pour l’opothérapie et l’hormonothérapie;

La Préface (p.VII), on continue avec les contributions des Professeurs: M. Rebière, Mlle M..-T. Regnier et Mme Lucie Randoin, comme on dit le Professeur Maxime Radais: par M. REBIÈRE pour la serothérapie et vaccinothérapie; par Mlle M.-T. REGNIER, Licenciée ès Sciences, pour fizicothérapie. Enfin, un chapitre, rédigé par Mme Lucie RANDOIN, PhD, est consacrée à l’hygiène alimentaire et aux vitamines.

Les savants de Roumanie et de France aiment à se rencontrer et leur collaboration en de communes disciplines est un sûr garant de l’accueil empressé, que trouvera ce nouveau Recueil auprès des praticiens des deux nations amies.

Du point de vue international, on  ne saurait pas sous-estimer l’intérêt qui s’attache à de semblable échanges.

Maxime RADAIS,
membre de l’Académie de médecine,
doyen honoraire
la Faculté de Pharmacie de Paris,
Vice-président de la
Pharmacopée française

Dans les 3 pages de Préface, le Professeur M. RADAIS, a concentré toutes les informations, sur la contribution du chaque collaborateur, comme on voit dans la Table des Matières (XII chapitres, 722 pages).

Conclusions

Index médico-pharmaceutique, publié à Paris en 1937, dont les auteurs sont  N. Deleanu, Al. Ionescu-Matiu ensemble avec René Fabre (1889-1966) et Marc Tiffeneau, est une présence roumaine pharmaceutique, dans la littérature internationale.

Bibliographie

DELEANU, N.T., René FABRE, L. CONIVER Index Médico-Pharmaceutique, Paris, 1937, 722 pag
Constanta RIZESCU, Ana CARATA – Comment j’ai découverte la Roumanie – Témoignage d’amitie et d’admiration d’un pharmacien français pour la Roumanie – Galenus nr.66/Ian.-Febr. 2013, p.69-71;

Fii conectat la noutățile și descoperirile din domeniul medico-farmaceutic!

Utilizam datele tale in scopul corespondentei si pentru comunicari comerciale. Pentru a citi mai multe informatii apasa aici.




    Comentarii

    Utilizam datele tale in scopul corespondentei. Pentru a citi mai multe informatii apasa aici.